Bienvenue à toutes et à tous

C'est avec l'ambition de diffuser de nombreuses informations sur le thé japonais que j'ai débuté ce blog. Vous y trouverez les éléments les plus importants de l'histoire du thé au Japon, ainsi que des infos sur les divers types de thés japonais, régions productrices, etc.

Aussi, vous pouvez retrouver en ligne ma sélection de thés grâce à la boutique Thés-du-Japon.com.

Très bonne lecture, j'espère que mon modeste blog donnera au plus grand nombre l'envie de se familiariser de plus près avec ce produit d'une grande profondeur qu'est le thé japonais !

English version of some posts here in Japanese Tea Sommelier blog

mercredi 22 avril 2015

Kirishima 2015, Saemidori, récolte manuelle

Le voilà enfin, le premier cru japonais 2015 sur Thés du Japon. C'est le sencha cultivar Saemidori, cueillette manuelle de Kirishima (dans les parties montagneuses à l'est du département de Kagoshima).
Il s'agit cette année encore d'un thé de Nishi-seicha. Bien que présenté comme un ''fukamushi'', ce sencha présente des feuilles très jolies, pas trop brisées qui flattent particulièrement la regard, surtout pour un thé de Kagoshima.
Il s'en dégage un parfum puissant, largement épaulé par le hi-ire (séchage final, sorte de torréfaction), très légèrement végétal, mais surtout sucré et plutôt minéral.

C'est un thé qui sera très naturellement adapté à une infusion tiède, 60-65°C, pour 45 ou 50 secondes.
Néanmoins, à l'inverse, une infusion bien chaude à 80°C, plus courte, donnera aussi un résultat très agréable, révélant de manière plus claire son parfum.
Mais, vu le type de thé (cueillette manuelle, malaxage soigné, cueillette ''hâtive'') et le cultivar, l'infusion tiède pour mettre en avant la douceur est clairement la base ici.

Liqueur jaune-vert lumineuse, peu troublée. Le parfum est très léger, contrastant ainsi avec celui des feuilles sèches. Le contraste est tout aussi fort avec le gout. En bouche, la première attaque est très forte, stimulante, on y ressent une pointe d'astringence. Mais cette dernière est tout de suite submergée par une grande vague de douceur umami, forte, mais équilibrée et complexe, cet umami ne tombe pas dans le côté ''bouillon''.
L'ensemble est un peu vert, un peu minéral, avec en arrière gout des notes de légumes cuits et de féculents, mais aussi une petite pointe sèche, petit défaut de ce thé, mais suffisamment ténu pour être pris comme une pointe de personnalité.
Ce sencha coule tout seul dans la gorge, et le point remarquable de ce Saemidori millésime 2015 est sans conteste la puissance de l'after-taste et la longueur en bouche exceptionnelle. C'est tellement agréable qu'il est difficile de se résoudre à passer aux infusions suivantes.

Il serait pourtant dommage de s'en passer.
Sur la deuxième infusion, la douceur et la force de ce thé japonais ne se tarissent pas, l'astringence reste presque imperceptible.

Troisième et quatrième infusions font passer ce sencha dans un domaine un peu différent. Le côté légumineux charnu du début laisse place à de la verdure plus fraiche, avec une astringence simple et légère. Mais l'after est toujours aussi présent, avec toujours autant de longueur. Sauf que maintenant on a moins d'umami, mais un fruité léger.
Alors que les deux premières infusions avaient nourri notre gourmandise, les deux suivantes étanchent notre soif avec délice.


En dépit d'un manque de parfum à basse température et d'un tout petit quelque chose qui gène en bouche, ce sencha reste globalement, cette année encore une grande réussite grâce à une douceur en bouche puissante et complexe, un after très fort, une grande longueur, des possibilités de préparation très larges, et une endurance sur plusieurs infusions plutôt rare pour ce type de sencha.

A bientôt avec Kondô-wase.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire