Bienvenue à toutes et à tous

C'est avec l'ambition de diffuser de nombreuses informations sur le thé japonais que j'ai débuté ce blog. Vous y trouverez les éléments les plus importants de l'histoire du thé au Japon, ainsi que des infos sur les divers types de thés japonais, régions productrices, etc.

Aussi, vous pouvez retrouver en ligne ma sélection de thés grâce à la boutique Thés-du-Japon.com.

Très bonne lecture, j'espère que mon modeste blog donnera au plus grand nombre l'envie de se familiariser de plus près avec ce produit d'une grande profondeur qu'est le thé japonais !

English version of some posts here in Japanese Tea Sommelier blog

samedi 28 novembre 2009

Le genmai-cha 玄米茶

J'en termine avec ma présentation des différents types de thé japonais avec le genmai-cha, celui qui me semble le moins attirant, bien que cette appréciation soit purement personnelle.

Il s'agit d'un thé composé à moitié de bancha ou de sencha de basse qualité et à moitié de riz grillé. On y ajoute aussi parfois du riz soufflé, à but purement décoratif (je vous laisse seul juge du caractère décoratif de ces petits morceaux blancs). Quoi qu'il en soit il ne s'agit en aucun cas de pop-corn, contrairement à ce que j'ai pu lire ça et là !

En réalité, bien que l'on parle de genmai, c'esst du riz blanc (riz à mochi ou riz classique) que l'on fait grillé, et non pas du genmai , qui est du riz décortiqué, brun, dont l'arôme n'est pas assez fort.
De cette manière, à la saveur légère du thé vient s'ajouter l'arôme particulier du riz grillé.
Le riz à mochi semble donnée des produit de meilleur qualité.

On dit que dans les années 20, un marchand Kyôto mis dans du thé des petits morceaux de mochi (pâte riz glutineux) pour les fêtes du nouvel an. Plus tard, des marchands de Ôsaka reprirent l'idée mais cette fois avec du riz grillé.

Le genmai-cha est un thé très bon marché de consommation courante, agréable chaud en hiver, qui peut tout à fait être préparer glacé pour l'été, son goût léger étant rafraichissant.

On peut trouver des genmai-cha dans lesquels il est ajouté du matcha, qui vient donner du goût et de la douceur à ce thé japonais. Nous avons ainsi un produit un peu plus cher, dont le prix variera en fonction de la qualité du matcha utilisé.

A faire infuser avec de l'eau à plus de 90°C.

6 commentaires:

  1. Salut Florent,
    Tu le fais infuser combien de temps ?
    30 sec comme pour un hojicha ?
    Cheers
    Pat

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Pat,
    Moi, personnellement je ne le fait pas infuser (lol).
    Si vraiment tu veux boire du genmai-cha, oui, 30 secondes c'est suffisant.

    RépondreSupprimer
  3. Personnellement, j'aime bien, ça change... comme le houjicha, je le bois en plus grande quantité, beaucoup moins concentré, plus pour m'hydrater que pour déguster.
    Aurais-tu une idée des quantité / temps de macération pour une boisson froide ? Ou est-ce qu'il est habituellement infusé avant d'être refroidi ?
    Cheers
    Pat

    RépondreSupprimer
  4. Avec de l'eau froide, je pense que pas mal de temps est nécessaire..... franchement, là à toi de tester. Sinon, comme pour les autres thés, tu fait infuser à l'eau chaude en dosant plus fort le thé, et tu verse sur quantité de glaçon.

    RépondreSupprimer
  5. bonjour, on m'a rapporté du Japon deux thés achetés en supermarché à Tokyo. En sachet sous vide. Il s'agit pour l'un d'un genmai-cha et l'autre je pense que c'est un sencha. Car bien sûr je ne sais pas lire le Japonais. Mais ce qui m'inquiète c'est leur région d'origine car je me demande si ces thés sont exempts de contamination radioactive? J'ai lu des choses inquiétantes à ce sujet... Merci de me rassurer. Si je pouvais je vous enverrais une photo des sachets. encore merci. votre blog est passionnant.

    RépondreSupprimer
  6. Edith
    Non, il n'y a bien sûr aucun problème.

    RépondreSupprimer