Bienvenue à toutes et à tous

C'est avec l'ambition de diffuser de nombreuses informations sur le thé japonais que j'ai débuté ce blog. Vous y trouverez les éléments les plus importants de l'histoire du thé au Japon, ainsi que des infos sur les divers types de thés japonais, régions productrices, etc.

Aussi, vous pouvez retrouver en ligne ma sélection de thés grâce à la boutique Thés-du-Japon.com.

Très bonne lecture, j'espère que mon modeste blog donnera au plus grand nombre l'envie de se familiariser de plus près avec ce produit d'une grande profondeur qu'est le thé japonais !

English version of some posts here in Japanese Tea Sommelier blog

vendredi 22 février 2013

Attente - Tenryû

Cela fait bien longtemps que je n'ai rien publié. Manque de temps, peu de choses à raconter. Enfin si, il y a bien quelque chose : j'ai participé il y a deux semaines à un évènement Bizen Yaki, mais n'ai aucunes photos utilisable pour l'instant, et attends qu'on m'en prête.
Je reviendrai donc dessus plus tard. Mais par ailleurs, ce fut aussi l'occasion de rencontres, et je me rends ce week end à Bizen (Okayama).

Il y aurait bien aussi de nouveaux accessoires, 6 théières Banko-yaki (dont 3 très belles pièces d'artisans: Masaki, Iroku et Jitsuzan), mais dans l'attente de la sortie de four de l'une d'elle, pas de mise en ligne, et attente avant tests comparatifs avec des Tokoname.

Donc, ma redécouverte du moment: mon Tenryû de Thés du Japon.
Mes thés de montagnes sont dominés par des Hon.yama, tous différents certes, mais ce Tenryû joue encore dans un registre à part.

Si l'on compare à ceux de Tamakawa (Tobettô et Yokosawa), celui de Okawa et celui de Shimizu (ville de Shizuoka également, mais pas Hon.yama) qui ont en commun une pureté dans le goût vert "feuille de thé", une certaine minéralité aussi, ce Tenryû (secteur de dépendant de la ville de Hamamatsu plus à l'ouest de Shizuoka) joue plus dans le floral et fruité, moins pur mais plus complexe aussi, il possède plus d'attaque aussi.


Je n'irai pas dire que ce je viens d'écrire permet de définir la différence de terroir entre Tenryû et Hon.yama, cela vaut en tout cas pour les thés concernés.