Bienvenue à toutes et à tous

C'est avec l'ambition de diffuser de nombreuses informations sur le thé japonais que j'ai débuté ce blog. Vous y trouverez les éléments les plus importants de l'histoire du thé au Japon, ainsi que des infos sur les divers types de thés japonais, régions productrices, etc.

Aussi, vous pouvez retrouver en ligne ma sélection de thés grâce à la boutique Thés-du-Japon.com.

Très bonne lecture, j'espère que mon modeste blog donnera au plus grand nombre l'envie de se familiariser de plus près avec ce produit d'une grande profondeur qu'est le thé japonais !

English version of some posts here in Japanese Tea Sommelier blog

mercredi 23 mai 2018

Sencha de Tenryû, Sayama-kaori

Alors que les millésimes 2018 des thés japonais arrivent peu à peu sur Thés du Japon, voici là un thé complètement inédit et nouveau cette année.
Il s'agit d'un sencha de Tenryû, l'une des célèbres zones de production de thé de montagne de Shizuoka avec Hon.yama et Kawane, par un jeune producteur, Suzuki Shôgô, dont j'avais l'an dernier présenté les cultivars Oku-hikari, Inzatsu 131 et Kurasawa (c'est deux derniers reviendront à l'automne).
Aujourd'hui c'est encore un "bon vieux" cépage que je présente avec ce Sayama-kaori. Ce cultivar développé à Saitama (Sayama) à partir dune graine de Yabukita et enregistré en 1971 est connu pour son parfum mais aussi sa bonne résistance au froid. Il fait parti de ces quelques cultivars anciens autres que Yabukita à s'être répandu dans tout le pays. Aujourd'hui il se fait rare et c'est bien dommage, car il peut être aromatiquement très intéressant.
C'est le cas de ce sencha de Tenryû, dans lequel les parfums de ce cépage apparaissent clairement.
 C'est un thé qui s'infusera bien avec de l'eau assez chaude, au moins 80°C.
Il y a d'abord un fort parfum boisé, qui évoque le lichen, l’écorce d'arbre, mais l'impression reste avant tout sucrée.
 En bouche, ce sencha se caractérise d'abord par une formidable fluidité, une sensation rafraîchissante qu'il me semble retrouver dans tous les thés de ce producteur. Ensuite, on ressent des arômes de "parfumerie", quelque chose qui évoque vraiment du parfum, et qui est caractéristique de Sayama-kaori. Entre le nez et la bouche, on a là un thé vraiment différent d'un Yabukita, aux arômes bien reconnaissables, sans être extravagants non plus. Avec presque aucune astringence, une touche d'umami en after, ce sencha est rafraîchissant, léger mais très aromatique.
 Ce caractère très aromatique est encore plus fort sur les infusions suivantes, avec de l'eau très chaude. On a alors une légère astringence sur la 3ème infusion qui vient donner un peu de mordant à ce thé, alors que la liqueur reste fluide et rafraîchissante.
Ce thé est, pour moi en tout cas, un délice, la première super surprise de cette année 2018, à un prix très abordable en plus.