Bienvenue à toutes et à tous

C'est avec l'ambition de diffuser de nombreuses informations sur le thé japonais que j'ai débuté ce blog. Vous y trouverez les éléments les plus importants de l'histoire du thé au Japon, ainsi que des infos sur les divers types de thés japonais, régions productrices, etc.

Aussi, vous pouvez retrouver en ligne ma sélection de thés grâce à la boutique Thés-du-Japon.com.

Très bonne lecture, j'espère que mon modeste blog donnera au plus grand nombre l'envie de se familiariser de plus près avec ce produit d'une grande profondeur qu'est le thé japonais !

English version of some posts here in Japanese Tea Sommelier blog

jeudi 7 mars 2013

Banko-yaki, intro

Thés du Japon va très bientôt accueillir quelques théières Banko-yaki, dont 3 théières d'artisan fabriquées au tour: une de Iroku, une de Jitsuzan, et une de Masaki.
Les voici :

On fait remonter la céramique Banko-yaki à l'ère Genbun (1736-40) avec la création d'une fabrique à Obuke non loin de la ville de Yokkaichi, auourdh'ui encore centre de cet artisanat.

Occasion parfaite de s'amuser à les mettre en comapraison avec trois théières d'artisans de Tokoname-yaki, elles aussi faites au tour, une de Shôryû, une de Yûsen, et une de Setsudô.

 A très bientôt donc.

2 commentaires:

  1. pour les kyusus en terre, la mémoire qu'elles gardent modifie vraiment la perception des thés suivants?
    et dans ce cas, faut il préférer une théière pour les senchas, une autre pour le gyokuro, ... ou plutôt préférer la porcelaine?

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Non, il n'y a pas de souci. Ces terres sont cuites à très haute température et sont en réalité très peu poreuse. Cette questions de mémoire n'existe pas avec ces théières japonaises... à condition qu'elles soient bien entretenues.

    RépondreSupprimer