Bienvenue à toutes et à tous

C'est avec l'ambition de diffuser de nombreuses informations sur le thé japonais que j'ai débuté ce blog. Vous y trouverez les éléments les plus importants de l'histoire du thé au Japon, ainsi que des infos sur les divers types de thés japonais, régions productrices, etc.

Aussi, vous pouvez retrouver en ligne ma sélection de thés grâce à la boutique Thés-du-Japon.com.

Très bonne lecture, j'espère que mon modeste blog donnera au plus grand nombre l'envie de se familiariser de plus près avec ce produit d'une grande profondeur qu'est le thé japonais !

English version of some posts here in Japanese Tea Sommelier blog

mercredi 22 avril 2020

Kondô-wase 2020 de Mariko

Dans une situation de plus en plus difficile, la nature, elle, suit son cours et la saison du shincha 2020 est bien démarrée.
Comme chaque année depuis maintenant longtemps, voici le sencha cultivar Kondô-wase de Mariko. Récolté manuellement le 7 avril, il s'agit du tout premier jour de récolte. Le reste est récolté ensuite mécaniquement.
Tout comme Sôfû, Kondô-wase est issu du croisement Yabukita x Inzatsu 131 (Inzatsu 131 est lui issu d'une graine obtenu à partir d'une théier Manipuli 15 introduit au Japon d'Inde dans les années 1920). Mais à la différence de Sôfû qui provient d'un centre de recherche, il fut développé par un producteur, M. Kondô Hiromasa il y a une trentaine d'année. C'est un autre producteur qui a finalement adopté ce cépage très hâtif, Messieurs Matsukawa.
C'est le premier ou l'un des premiers shincha que je propose chaque année et si je n'irais par jusqu'à dire que c'est un baromètre de la saison à venir, sa qualité, disons la manière dont les arômes typiques des cépages de type Inzatsu y sont reconnaissables offre une mise en jambe intéressante.

Et je dois dire que cette année il est vraiment très bon !

La première infusion offre un parfum frais, printanier, floral et légèrement fruité. En bouche l'umami est léger et l'astringence des cépage inzatsu est en réserve. C'est rafraîchissant, sans manquer de force avec un after sucré très long.

Mais avec ce type de cépage, c'est à partir de la deuxième infusion que les arômes se confirment. Avec une liqueur plus puissante encore un bouche, beaucoup de corps, on découvre des arômes riches floraux (muguet, jasmin) mais aussi fruités, évoquant du raisin blanc juteux.

Malgré sa puissance, ce Kondô-wase est aussi et surtout très riche, très fin et élégant. C'est aussi un thé avec lequel il y a beaucoup expérimenter niveau méthodes d'infusions.