Bienvenue à toutes et à tous

C'est avec l'ambition de diffuser de nombreuses informations sur le thé japonais que j'ai débuté ce blog. Vous y trouverez les éléments les plus importants de l'histoire du thé au Japon, ainsi que des infos sur les divers types de thés japonais, régions productrices, etc.

Aussi, vous pouvez retrouver en ligne ma sélection de thés grâce à la boutique Thés-du-Japon.com.

Très bonne lecture, j'espère que mon modeste blog donnera au plus grand nombre l'envie de se familiariser de plus près avec ce produit d'une grande profondeur qu'est le thé japonais !

English version of some posts here in Japanese Tea Sommelier blog

mercredi 15 avril 2020

Shincha 2020 Kuritawase de Tanegashima

Alors que la crise sanitaire mondiale continue à paralyser le monde les envois de thé vers l’étranger continuent à accumuler les retards d'une manière critique et désespérante. Thés du Japon cherche donc une alternative à Japan Post...
Le thé, lui, continue à pousser et la saison du shincha commence à être bien entammée avec les premiers sencha de Kagoshima et de Shizuoka.

Comme l'an dernier le premier thé 2020 à avoir fait son arrivée sur Thés du Japon est un sencha de Tanegashima, île au large de Kagoshima, voisine de la célèbre Yakushima, fait avec le cultivar très hâtif Kuritawase.

Ce cépage fut introduit sur Tanegashima en 1908  par un Monsieur Kurita à partir de graines de théiers zairai en provenance de Shizuoka, puis sélectionné en 1927. En 1966 Kuritawase est recommandé par le département de Kagoshima et commence à se répandre.
C'est donc un cépage ancien, qui reste essentiellement cultivé à Tanegashima. Comme c'est souvent le cas avec les cultivars anciens, Kuritawase possède des caractéristiques aromatiques assez claires.

Ce sencha 2020 de Tanegashima de  à l'excellent rapport qualité prix, récolté le 1er avril confirme le caractère de Kuritawase.
 Avec une torréfaction très faible, ce thé semble au premier abord assez vert.
Au nez on a des parfums lactés et légèrement floraux.

Sur le palais, avec une bonne dose d'umami, le caractère floral de ce thé se confirme franchement. Très sucré également ce sencha a aussi beaucoup de corps, développant un after-taste puissant avec une très grande longueur.
Sans être d'une grande complexité, c'est un thé très rond, très plein, très facile d'accès.
 Une deuxième infusion plus chaude apporte plus de relief, toujours sans astringence franche, avec de subtiles notes d'agrumes sucrés s'ajoutant au lacté et au floral.

Pour conclure, il ne s'agit pas là de ce qu'on pourrait appeler un "grand cru" comme le Kondô-wase de Shizuoka par exemple, mais d'un thé très agréable, simple sans pour autant manqué de caractère.